|
Logo
LA VIDEOSURVEILLANCE DANS L’ART CONTEMPORAIN IN SITU

Comments by Commenter

  • Geneviève Clerico

    • Le mot “biopouvoir” soulève la question de la technicité des termes employés par S.L.: même si tout le contexte est assez clair, il fait partie de ces termes qui vont sans doute de soi entre chercheurs travaillant dans le domaine. Pour moi qui suis une lectrice lambda, intéressée et curieuse, mais pas spécialiste et vite désarçonnée devant toute terminologie qui fait obstacle à une lecture fluide, je souhaiterais une sorte de brève définition du mot. Je comprends bien “pouvoir” mais pas vraiment le “bio” qui le précède. Pb qui touche à l’équilibre entre les descriptions menées par l’auteur, et la nécessaire abstraction des analyses.

    • Comment on :( SURVEILLER ET SOURIRE :) on November 1st, 2014

      Bon résumé du livre. J’y reviens après avoir lu la totalité du volume.

      Il me semble qu’il manque quelque part dans le dispositif un lieu de commentaire  où un lecteur pourrait donner un point de vue d’ensemble et échapper au morcellement impliqué par le découpage en paragraphes.

    • Comment on (In)visibilités numériques on November 1st, 2014

      Question de pure typographie: les phrases citées et mises en exergue avant tout développement tout au long du livre sont en général excellemment choisies et pertinentes. Le jour de l’impression, veiller à ce que la citation soit en italiques, mais la référence au nom de l’auteur et à l’oeuvre citée soit en caractères normaux (romains).

    • Comment on (In)visibilités numériques on November 1st, 2014

      Je ne suis pas sûre d’avoir “submit comment” précédemment. Pardonnez si ce commentaire fait double emploi: j’espère qu’il y aura, pour toutes les images et situations commentées par S.L., une iconographie apporpriée. les images sont indispensables…

    • Comment on (In)visibilités numériques on November 1st, 2014

      Il me semble bien que la formule “le XX° siècle qui n’a rien vu” est excessivement réductrice, et son caractère abrupt et certainement discutable a pour but de considérer avec faveur l’idée qu’il y a “un progrès” et que le XXI° est par définition plus autorisé et plus lucide que le précédent. Question qui me semble devoir être abordée avec un peu plus de précaution peut-être.

    • Comment on (In)visibilités numériques on November 1st, 2014

      C’est bien, tout ça!

      Voir si le a de Mabuse, tantôt italique, tantôt non, est volontairement différencié.

    • Comment on (In)visibilités numériques on November 1st, 2014

      spec-acteur à changer en spect-ateur

    • Comment on (In)visibilités numériques on November 1st, 2014

      Développements très intéressants. Il faudra l’image…

    • Comment on (In)visibilités numériques on November 1st, 2014

      “la fenêtre hollandaise s’ouvre en effet culturellement au regard de l’autre…”: Je trouve la formulation de ce développement un peu trop dense et pas totalement claire pour moi, mais c’est sans doute ma faute.

    • Comment on (In)visibilités numériques on November 1st, 2014

      Ne connaissant pas les travaux de J.-G. Ganascia,j’ai peine à comprendre très facilement la phrase: “le principe de l’absolue transparence aujourd’hui vantée par la publicité, insérée au coeur de la politique, du secret médical ou de l’instruction judiciaire”. “Transparence” associée au 4 domaines: publicité, politique, secret médical (?) et instruction judiciaire, ne va pas de soi pour un lecteur non prévenu. Formulation un peu trop dense, là encore.

    • Comment on (Dis)continuités visuelles on November 1st, 2014

      “La question de l’éternité”? “Diachronie” = histoire, mais l’éternité, c’est vraiment autre chose! L’emploi du mot fait difficulté pour moi.

    • Comment on (Dis)continuités visuelles on November 1st, 2014

      Paragraphe très intéressant.

    • Comment on Contrôles (ré)créatifs on November 1st, 2014

      Ai Weiwei passionnant et commentaire éclairant.

    • Comment on Contrôles (ré)créatifs on November 1st, 2014

      Citation apparemment fondamentale, mais, isolée, elle force à s’interroger: “le monde supra-sensible” qu’est-ce que c’est, pour cet auteur? “Supra-sensible” fait un peu X-men…

  • Hélène Bouty

  • marcello

  • Michel Rérat

    • Sophie,

      peux-tu donner des exemples (et/ou citer des références) sur lesquels tu t’appuies pour chacune de ces trois différentes modalités d’interventions artistiques? Sont-elles d’ailleurs si distinctes sur le fond: une ”contestation activiste” sous différentes formes?

      Peux-tu aussi expliciter ”(dis)continuité du regard numérique” et ”rapport au temps”?

      A bientôt.

      Michel

    • Sophie,

      sur quels exemples (ou références à citer) tu t’appuies pour ces 3 différentes modalités d’interventions artistiques (qui me semblent en fait n’être qu’une sur le fond, une ”contestation activiste”, non?).
      J’aurais aimé aussi que tu explicites plus ”(dis)continuité du regard numérique” et ”rapport au temps”.

      A bientôt.

      Michel

  • Textes et réflexion autour de la vidéo surveillance | Pearltrees

    • […] Souriez, vous êtes surveillé(e) ! | 🙁 SURVEILLER ET SOURIRE 🙂 | MediaCommons Press. ¶ 1 Léon Battista Alberti, théorisant l’invention de Brunelleschi sur la perspective, a doté l’homme de la Renaissance d’un nouveau mode de représentation de l’espace et, par là même, d’une possibilité de s’y projeter et de le penser. […]

Source: http://mcpress.media-commons.org/regardnumerique/comments-by-commenter/